Catégories
Actualité

Revalorisation attractivité du métier d’enseignant notre compte-rendu de réunion !

Le ministre Ndiaye a invité les organisations syndicales le 18 janvier 2023 pour ouvrir un nouveau cycle de concertation sur les salaires des seuls enseignants. Après avoir vanté le budget 2023, pourtant adopté par le 49-3 et qui supprime 2 000 postes enseignants, le ministre a écouté les déclarations des organisations syndicales.

Notre déclaration FO :

Notre compte-rendu :

Le ministre a rappelé les 2 dimensions de la revalorisation qu’il prévoit :

– La « revalorisation socle » (635 millions) qui doit concerner le plus grand nombre tout en donnant la priorité à l’attractivité (donc aux débuts de carrière). Cela sera à la fois de l’indemnitaire (puisque l’Education nationale est en retard sur ce plan) et de l’indiciaire (quand on modifie les taux de passage à la hors classe ou classe exceptionnelle, c’est de l’indiciaire…) La déclinaison exacte fera l’objet de prochaines concertations. Un agenda social va être organisé pour les personnels non-enseignants (avec quelle enveloppe budgétaire pour revaloriser
les personnels ? Mystère…).

– Rémunérer les nouvelles missions du « pacte » (300 millions) : remplacement de courte durée, accompagnement et orientation des élèves, formation continue… En réponse à la question de la FNEC FP-FO, il précise que cette enveloppe servira également à rémunérer les interventions des professeurs des écoles au collège…

D’autres missions peuvent être proposées et nous serons attentifs aux propositions des organisations syndicales…

« Cette nouvelle phase de concertations qui s’ouvre sera une vraie concertation, dans le respect du dialogue social… »

La FNEC FP-FO a fait remarquer que la mise en place de projets locaux avec son « fonds d’innovation pédagogique » n’a fait l’objet d’aucune concertation. La FNEC FP-FO rappelle son opposition d’autant plus que cela pourrait avoir un impact sur les salaires avec l’instauration d’une rémunération pour « investissement dans les projets».
La FNEC FP-FO s’oppose aux projets du ministre qui avance à marche forcée vers l’individualisation des salaires en fonction de nouvelles missions et de « l’investissement » supposé dans des projets territorialisés.
Elle interviendra dans toutes les instances en ce sens et en réaffirmant sa revendication : augmentation indiciaire des salaires pour tous les personnels sans contrepartie !

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com