Catégories
Actualités Agents Administratifs

« Abondance et insousiance » : la rentrée sous le signe de la provocation !

Lors de la rentrée politique de mercredi dernier, le président de la République a prévenu les Français de « la grande bascule » qui marque la rentrée avec « la fin de l’abondance », « des évidences » et « de
l’insouciance ».

Lors de la réunion de rentrée des recteurs, le président explique que l’école n’est pas à la hauteur avec « trop d’élèves malheureux, trop de parents anxieux, de professeurs désabusés ou qui ont le sentiment de ne pas être reconnus et trop d’entreprises qui ne trouvent pas de jeunes
formés. »
Fin de l’abondance et de l’insouciance !

De quelle abondance parle le président Macron ? de l’abondance des salaires des agents publics ? De celle des personnels administratifs de l’Education nationale ?

L’augmentation de 3,5% de la valeur du point d’indice annoncée en juillet par le ministre de la Transformation et de la Fonction publiques,
Stanislas Guerini, permettait de faire en sorte qu’aucun fonctionnaire ne perçoive un traitement indiciaire brut inférieur au SMIC. Pas de nouvelle augmentation prévue en octobre alors que le gouvernement s’y était engagé.

Cette augmentation de 3.5% entérine et perpétue pour les fonctionnaires la perte de pouvoir d’achat et le décrochage de leur salaire par rapport à l’inflation.

Lire notre dossier spécial de rentrée :

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com