Catégories
AESH

Grève AESH du 19 octobre à Paris : La délégation du Bas-Rhin était là pour porter les revendications des collègues !

3000 AESH, enseignants et parents, venus de toute la France, ont manifesté à Paris en direction du ministère ce mardi 19 octobre. Un cortège combatif et énergique avec de très très nombreux drapeaux FO, mais aussi des banderoles de comités départementaux, soutenus par leurs syndicats. Les manifestants ont défilé sur de nombreux airs tels que : « JM Blanquer, ministre réactionnaire, de tes PIAL on n’en veut pas, on veut un vrai statut, on veut un vrai salaire, c’est pour ça qu’on vient chez toi ! « 

Notre délégation AESH du SNUDI-FO 67 s’est jointe au cortège pour revendiquer encore et toujours : UN VRAI SALAIRE, UN VRAI STATUT ET L’ABANDON DES PIAL!

C’est en discutant avec des collègues comme Bouchra, Pascal ou Sabah que nos représentants ont pu constater la dégradation des conditions de travail des AESH du fait de la mise en place des PIAL !

Manifestation des Accompagnants des élèves en situation de handicap (FNEC FP FO) pour une meilleure rémunération le 19 octobre 2021 à Paris.

Toujours plus d’élèves à leur charge, un mépris grandissant de la part de l’administration, un salaire ne permettant pas de vivre décemment et une culpabilisation constante de ces AESH qui cherchent sans cesse à faire leur possible pour le bien des élèves en inclusion ! Pour le Snudi-FO, cela ne peut plus durer! Il appelle les collègues à rencontrer d’autres AESH se sentant isolés et à se regrouper pour faire valoir leurs droits et arracher leurs revendications légitimes auprès de notre Ministre et des DASEN dans les départements !

Retrouvez ici l’intervention du secrétaire général de la FNEC FP-FO :

Le secrétaire général de la Confédération, Yves Veyrier, présent dans le cortège, est venu saluer les délégations venues de toute la province.

Une délégation composée des syndicats FO, FSU, CGT, Sud et SNALC a été reçue au ministère. Le camarade AESH représentant FO, qui est également membre de la Convention nationale, a porté les revendications : abandon des PIAL, un vrai statut, un vrai salaire. Après une heure et demi de discussion, aucune réponse concrète sur le statut, sur les salaires, sur les PIAL. FO a expliqué en quoi le « quasi statut » et la nouvelle grille ne réglaient en rien la situation des 135 000 AESH et que notre combat continuerait jusqu’à satisfaction.

Pour rejoindre les AESH syndiqués au SNUDI-FO 67, c’est par ici !