Catégories
Actualité départementale

Organisation des Pôles d’Accueil : le Snudi-FO saisit le DASEN, obligé de rappeler le principe du volontariat !

Contacté par de nombreux collègues hier vendredi, pourtant jour férié en Alsace, le Snudi-FO a saisi l’IA-DASEN face aux injonctions délirantes de deux IEN du département qui ont ni plus ni moins désigné des écoles et des collègues pour organiser les Pôles d’Accueil !

Une situation contraire aux principes donnés par le Président et le Ministère !

Vous trouverez ci-dessous le courrier du Snudi-FO à l’IA-DASEN, envoyé hier soir. Ce matin, un échange avec l’IENA (JB Ladaique) est venu conforter notre analyse !

Compte-rendu de notre échange de ce samedi matin 9h30 :

  • pour l’IENA, les écoles sont fermées la semaine prochaine (ce qui n’est pas l’analyse de la DGRH du Ministère !!)
  • l’organisation des Pôles d’Accueil reste basée sur le volontariat des personnes.
  • ces collègues seront rémunérés au prorata du temps passé.
  • les collègues doivent assurer la continuité pédagogique : ils ne peuvent donc pas être désignés volontaires.
  • une communication viendra préciser ces éléments avant midi en direction de tous les IEN !

Espérons que ce rappel à l’ordre mettra un terme à cette communication pour le moins désastreuse dans deux circonscriptions bas-rhinoises.

Oui mais sur le terrain, le mal est fait et c’est inacceptable pour le Snudi-FO. Nous l’avons rappelé à l’IENA qui a bien été obligé de reconnaître que ce n’était pas ce qui était prévu.

Des directeurs ont appris par voie de communication détournée que leur école serait Pôle d’accueil et qu’ils devaient désigner des collègues pour prendre en charge les enfants des personnels prioritaires !! Une attitude hors sol dans un contexte où les responsables de l’institution appellent à la bienveillance pour gérer cette nouvelle étape de crise.

Vous trouverez, en bas de page, la liste des professions concernées par cet accueil prioritaire.

Liste des Pôles d’accueil dans le département du Bas-Rhin :

Liste des professions concernées par les Pôles d’accueil ( à cette heure !!)

Voici les professions concernées : 

  • Tous les personnels des établissements de santé ;
  • Les biologistes, chirurgiens-dentistes, infirmiers diplômés d’Etat, médecins, masseurs kinésithérapeutes, pharmaciens, sages-femmes ;
  • Tous les professionnels et bénévoles de la filière de dépistage (professionnels en charge du contact-tracing, centres de dépistage, laboratoires d’analyse, etc.) et de vaccination (personnels soignants et administratifs des centres de vaccination, pompiers), ainsi que les préparateurs en pharmacie ainsi que les ambulanciers;
  • Les agents des services de l’État chargés de la gestion de la crise au sein des préfectures, des agences régionales de santé et des administrations centrales, ainsi que ceux de l’assurance maladie chargés de la gestion de crise ;
  •  Tous les personnels des établissements et services sociaux et médico-sociaux suivants : EHPAD et EHPA (personnes âgées) ; établissements pour personnes handicapées ; services d’aide à domicile (personnes âgées, personnes handicapées et familles vulnérables) ; Services infirmiers d’aide à domicile ; lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé ; appartements de coordination thérapeutique ; CSAPA et CAARUD ; nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus ;
  • Tous les personnels des services de l’aide sociale à l’enfance (ASE) et de la protection maternelle et infantile (PMI) des conseils départementaux ainsi que les établissements associatifs et publics, pouponnières ou maisons d’enfants à caractère social (MECS), les services d’assistance éducative en milieu ouvert (AEMO) et d’interventions à domicile (TISF) et les services de prévention spécialisée ;
  •   Les enseignants et professionnels des établissements scolaires, les professionnels des établissements d’accueil du jeune enfant, les assistantes maternelles ou les professionnels de la garde à domicile, les agents des collectivités locales, en exercice pour assurer le service minimum d’accueil.
  • Les forces de sécurité intérieure (police nationale, gendarmerie, surveillant de la pénitentiaire)

Le Préfet de département est chargé d’identifier et de prioriser les besoins d’autres personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire et à la vie de la Nation. Il transmet au recteur d’académie la liste des enfants concernés avec leurs adresses de scolarisation habituelle. En fonction des capacités d’accueil, le recteur informe le Préfet du nombre d’enfants qui peuvent être accueillis dans le respect des consignes de sécurité ainsi que les lieux d’accueil.