Catégories
Actualité

Préparons dès maintenant la grève interprofessionnelle pour bloquer la réforme des retraites !

Le président Macron et la ministre Borne ont confirmé leur intention de lancer rapidement la réforme des retraites, en vue d’une application « dès la fin de l’été » 2023. Sans attendre la fin des concertations, ils envisagent un départ à 64 ou 65 ans, éventuellement un allongement de la durée de cotisation, et la remise en cause de la catégorie active et des régimes spéciaux.

A la veille des congés de fin d’année, le président de la République avait décidé de repousser au 10 janvier 2023 les annonces des mesures qu’il souhaite prendre. Il comptait mettre à profit la période qui vient pour tenter de fissurer le front syndical et resserrer les rangs d’une majorité
gouvernementale fragilisée par le recours permanent au 49-3.

Force est de constater qu’il n’y est pas parvenu.

L’immense majorité des salariés ne veut pas entendre parler d’un recul de l’âge de départ à la retraite et/ou de l’allongement de la durée de cotisation.
A la veille des congés toutes les organisations syndicales ont à nouveau réaffirmé leur opposition à une telle mesure.

En outre, les sujets de mécontentement et les revendications s’accumulent. Nous savons tous à quoi vont être confrontés les salariés du public et du privé en janvier : la vie chère, la fin des ristournes sur le prix du carburant, la hausse des factures d’électricité et de gaz, le délabrement des services publics…

Les grèves, les préavis de grève se multiplient dans de nombreux secteurs du public comme du privé, à l’hôpital, chez les médecins, dans les transports : ça craque de partout !

Comme sa Confédération, la FNEC FP-FO se félicite de la position unanime de l’ensemble des organisations syndicales contre la réforme des retraites.
Elles ont d’ores et déjà acté le principe d’une grève interprofessionnelle au moment où la réforme sera présentée, c’est-à-dire en janvier.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com