Catégories
Actualité

Nouvelle baisse du nombre de candidats aux concours : FO revendique le retour à une recrutement à Bac+3 et l’augmentation des salaires dans la Fonction publique !

Le gouvernement vient d’annoncer la prolongation de deux semaines, c’est-à-dire jusqu’au 2 décembre, du délai d’inscription aux concours de personnels de l’Education nationale (enseignants, CPE, PsyEN, personnels administratifs…) en raison d’un nombre insuffisant d’inscrits.
Année après année, le nombre de candidats aux concours de personnels de l’Education nationale, et en particulier aux concours enseignants, s’effondre.

A qui la faute ?

En premier lieu à la mise en œuvre de la masterisation Chatel-Sarkozy en 2010 qui, en imposant la détention d’un diplôme Bac+5 au lieu d’un diplôme à Bac+3 pour se présenter aux différents concours enseignants, a engendré l’assèchement du vivier de candidats. C’est d’ailleurs une des raisons pour lesquelles la FNEC FP-FO, seule, avait voté contre les projets de décrets relatifs à la masterisation au comité technique paritaire ministériel, au conseil supérieur de l’Education et au conseil supérieur de la Fonction publique d’Etat.

D’autre part comment ne pas lier la baisse du nombre de candidats aux concours avec l’effondrement du pouvoir d’achat des personnels de l’Education nationale ? Rappelons que ceux-ci, comme tous les
fonctionnaires ont perdu 23% de leur pouvoir d’achat depuis 2000 et que cette baisse atteindra des records en 2022 puisque le point d’indice n’a été augmenté que de 3,5% alors que les indicateurs annoncent une
inflation à 8,5% en décembre prochain.

Force est de constater que la pseudo-revalorisation annoncée par le ministre Ndiaye, dont une bonne partie est conditionnée à l’exercice de tâches supplémentaires, n’a convaincu personne !

Lire notre communiqué ci-dessous :

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com