Catégories
Actualité

Gestion du remplacement : une attaque contre les personnels qui s’inscrit dans la logique du Grenelle !

Au prétexte d’améliorer l’efficience du remplacement, les IA-DASEN de Côte d’Or et d’Indre-et-Loire annoncent la modification de la gestion du remplacement des professeurs des écoles, sur consignes du Ministre.

Ainsi, en Côte d’Or, l’IA-DASEN a décidé de transférer la gestion des absences imprévisibles des professeurs des écoles auparavant gérées par les secrétaires de circonscriptions vers un pôle centralisé de l’Inspection Académique. Les absences prévisibles transiteront toujours par les
circonscriptions qui devront les adresser au pôle de la DSDEN…

Les personnels et syndicats ont été mis devant le fait accompli et les demandes de CHSCT-D ont été refusées par l’IA-DASEN. Trois semaines après la mise en place, le bilan est sans appel : changements
d’affectation multiples des remplaçants durant la journée (jusqu’à trois, quatre fois), pas de pause méridienne, nombreuses erreurs, remplaçants angoissés, souffrance au travail des personnels administratifs confrontés à une charge de travail ingérable ne permettant notamment plus de répondre aux sollicitations des remplaçants….

En Indre-et-Loire, l’IA-DASEN vient à son tour de présenter une expérimentation allant dans le même sens, la gestion des ZIL devenant centralisée à l’Inspection Académique, laissant une secrétaire pour 2 circonscriptions au lieu de 2 jusqu’à présent et amorçant une probable fusion des remplaçants limités à ces circonscriptions (ZIL) et des brigades départementales (BD).

Dans les deux départements, ces projets suscitent un rejet des personnels qui se mobilisent avec l’aide de la FNEC FP-FO afin d’obtenir leur abandon.

Lire la suite du communiqué :

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com