Catégories
Actualités Instances départementales

CTSD du 28 janvier : Notre compte-rendu

Ce CTSD se tient aujourd’hui, au lendemain d’une grève interprofessionnelle réclamant des augmentations de salaire dans le public et le privé. De la même manière, il est nécessaire d’investir dans l’école en recrutant massivement des enseignants mais le ministre ne l’entend pas de cette oreille puisque la dotation en postes pour le Bas-Rhin s’élève à seulement 14 ETP (équivalent temps plein).

Des miettes jetées au département qui ne permettent pas de compenser les besoins liés aux priorités nationales définies par le ministre Blanquer :

– la limitation à 24 élèves des classes de GS/CP/CE1 hors éducation prioritaire

– la poursuite du dédoublement des classes de grande section en réseau d’éducation prioritaire (REP)

– la poursuite de l’accompagnement des élèves en situation de handicap (Ecole Inclusive)

– l’amélioration des décharges allouées aux directeurs d’école

– le renforcement du potentiel de remplacement

En préambule, nos représentants FNEC-FP FO ont insisté pour mettre au vote du CTSD un vœu concernant les mesures de carte scolaire proposées.

Le voici :

« Le CTSD se prononce pour l’abandon de toutes les fermetures de classe pour la rentrée 2022 dans le 1er degré et se prononce pour toutes les créations de classes nécessaires. »

POUR (5) : FO, FSU, SNALC

CONTRE : O

ABSTENTION (1) : SGEN

Ne souhaite participer au vote (1) : UNSA

Le plafonnement des GS/CP/CE1 à 24 élèves par classe

DASEN : Dans le cadre de cette priorité nationale, 18 ouvertures de classe sont proposées et 57 mesures de fermetures de classes sont évitées.

Remarque FO : Oui, MAIS ! Les dédoublements en GS permettent certes d’alléger les effectifs des GS-CP-CE1 mais ces répartitions viennent fortement alourdir les autres niveaux (PS-MS ou cycle 3) qui se retrouvent avec des effectifs plus chargés sans pour autant être exemptés de l’accueil d’élèves MDPH, d’inclusions d’ULIS, d’UEMA ou même de sections bilingues !

Dédoublement des classes de GS en éducation prioritaire

Pour la rentrée 2022, l’ensemble des classes de GS en REP seront dédoublées, soit 52 classes. Le dédoublement en éducation prioritaire sera terminé. 21 ETP seront nécessaires à cette mise en place.

Adaptation scolaire et scolarisation des élèves handicapés – Ecole inclusive

DASEN : Nous ouvrons 3 dispositifs ULIS :

➢ École primaire Bohrie à Ostwald

➢ Sur le secteur de Strasbourg 3 (lieu à confirmer)

➢ Sur le secteur de Strasbourg 5 (lieu à confirmer)

Ouverture d’un dispositif supplémentaire UEMA sur l’Eurométropole (lieu en cours de définition)

OS : Comment sont décidées les implantations des UEMA ou ULIS ?

DASEN : On part des constats et on identifie les demandes et on obtient un secteur où l’implantation peut se faire.

Amélioration des décharges allouées aux directeurs des écoles

  • Ecoles de 6 et 7 classes : passage d’un quart de décharge à un tiers de décharge hebdomadaire
  • Ecoles de 12 classes : passage d’une demi-décharge à une décharge complète
  • Ecoles élémentaires et primaires de 13 classes : passage de trois-quarts de décharge à une décharge complète

FO : Si de prime abord, nous aurions pu saluer le fait que 93 écoles bénéficient de l’octroi d’une nouvelle décharge, l’analyse fine des mesures proposées nous a fait déchanter :

75 directions gagnent 0.08 ETP soit 10% qui gagnent des miettes !

73 directions déchargées totalement soit 9.6% qui voient une vraie amélioration de leurs conditions de travail

MAIS :

515 directions de 1 à 5 classes : aucune amélioration

95 directions de 8 à 11 classes : aucune amélioration

Donc 610 écoles sur 757 soit 80.6% ne bénéficient d’aucune amélioration ! De qui se moque-t-on ?

DASEN : Pas de réponse

Renforcement de la brigade de remplacement

DASEN : Il est nécessaire de poursuivre le renforcement du potentiel de remplacement du département. A ce titre, il est prévu de créer 10 postes de titulaires remplaçants supplémentaires pour suppléer les enseignants indisponibles.

FO : Quel est le taux de remplacement dans le département ?

DASEN : Nous sommes en dessous de 9%

FO : Nous vous demandons encore une fois de nous transmettre le tableau de répartition des emplois afin que nous ayons une lecture fine du taux de remplacement disponible dans le département. Ainsi, nous saurions si nous sommes effectivement alignés aux 13% de taux de remplacement annoncés comme objectifs par le Ministre Blanquer.

DASEN : Nous ne le donnerons pas car il ne reflète pas la réalité du terrain.

FO : Evidemment les ressources en RH fluctuent au cours de l’année mais nous pourrions en dire de même des effectifs de classe et ainsi argumenter pour qu’aucune fermeture de classe ne puisse être possible puisque nous n’avons pas de visibilité sur la rentrée prochaine.

RASED

Fermeture de 3 postes RASED du fait de leur vacance depuis plus de 5 ans.

16 postes de RASED avaient été fermés car non pourvus sont ré-ouverts à la rentrée 2022 :

FO : Cette année encore, 16 RASED ne sont pas pourvus. Quelles stratégies allez-vous mettre en place pour rendre ces postes plus attractifs car il est plus qu’urgent d’apporter une réponse aux difficultés de recrutement sur ces postes ?

M Ladaique : Nos RASED sont composés d’enseignants spécialisés dont la formation est maintenue car nous sommes engagés vis-à-vis des personnels.

FO : Cet engagement envers les RASED est discutable. Vous fermez 3 postes cette année et 5 l’an passé donc 8 sur 100 RASED soit 8% de fermeture en pleine crise sanitaire… Ce n’est pas rien ! Ces fermetures prouvent une non prise en compte de la difficulté scolaire : d’un côté, on développe l’école inclusive mais de l’autre, on ne se donne pas les moyens d’aider les élèves en difficulté.

FO : Pourquoi ne pas laisser entrer des collègues volontaires dans ces dispositifs pour qu’ils s’essayent au RASED et puissent ensuite se projeter dans la formation qui est lourde d’investissement.

M Ladaique : Nous ne souhaitons pas ouvrir l’accès aux enseignants sans formation pour mettre en avant la spécialisation des enseignants de RASED.

FO : En procédant ainsi, c’est 19 RASED qui ne bénéficient d’aucune aide, ni spécialisée, ni ordinaire ! Nous le regrettons fortement !

Questions diverses FO

FO : Combien de listes complémentaires sont recrutés dans le Bas-Rhin ? Combien étaient déjà en poste en tant que contractuels ces dernières semaines ?

SG : Nous avons recruté 12 à 14 listes complémentaires. Aucun n’était contractuel auparavant.

FO : Combien de remplaçants sont disponibles à cette période de l’année ?

SG : Tous sont sollicités. Il n’y en a plus de disponibles.

FO : Combien de contractuels sont actuellement présents dans le Bas-Rhin ?

SG : Nous dénombrons 72 contractuels hors bilingue. Le recrutement est toujours en cours.

FO : Un recrutement est-il encore en cours ou envisagé cette année ?

SG : 13 entretiens sont encore programmés.

FO : Où en est la livraison de masques FFP2 dans les écoles ? Les enseignants en auront-ils en nombre suffisant ? (2/jour donc 8/ semaine) ?

SG : Les masques ont arrivés lundi en circonscription.

FO : Combien de retraités ont accepté de reprendre une classe dans le Bas Rhin ?

SG : Nous avons 5 retraités actuellement dans les classes.

Social Media Auto Publish Powered By : XYZScripts.com