Catégories
AESH

AESH en grève : Vous avez des droits !

Le droit de grève est reconnu à tous les personnels titulaires comme non-titulaires de la fonction publique.  Les AESH sont donc pleinement concernés !

Dans une situation de dégradation généralisée des conditions de travail, de remise en cause des conquêtes sociales ouvrières, de démantèlement de l’école publique, des services déconcentrés et de la centrale de l’Education nationale, la FNEC FP-FO pose régulièrement des préavis de grève pour couvrir toutes les situations.

La grève : Mode d’emploi

Il faut tout d’abord qu’une organisation syndicale dépose un préavis de grève.

Les AESH, qu’ils exercent dans le 1er ou le 2nd degré, n’ont absolument pas à déclarer leur intention de faire grève. Ni 48h à l’avance, comme c’est le cas pour les professeurs des écoles, ni même le jour J. C’est à l’administration de prouver votre absence !

Vous n’aurez pas à remplir de tableau de gréviste mais l’administration peut vous fournir un « constat de service non-fait ».

Chaque jour de grève entraine un retrait de 1/30e de votre salaire mais attention : si vous faites grève un vendredi et le lundi suivant, l’administration peut décider de vous décompter les jours entre, c’est-à-dire le samedi et le dimanche, soit 4/30e de salaire pour seulement deux jours de grève ! Cela n’est pas une généralité mais le risque existe.

Notez également que lorsque l’administration retire les jours de grève de votre salaire, elle ne peut dépasser le montant maximum saisissable sur le revenu.

Le Snudi-FO soutient les AESH en lutte en créant une cagnotte solidaire

Parce qu’il est important de faire vivre la solidarité entre les personnels, le conseil syndical du Snudi-FO a voté la création d’une cagnotte à destination des AESH adhérents en grève.

Toutes les informations ici !

Et pour rejoindre un syndicat qui défend les intérêts des AESH au quotidien pour 40€ l’année dont 66% déductible des impôts, soit seulement 14€ …

Rendez-vous ici !