Catégories
Actualité nationale

Indemnités modulables en REP+ : des critères édifiants !

La circulaire concernant la part modulable de l’indemnité REP + est parue (600 à 1000 euros annuels net de plus avec la même part modulable pour tous les personnels d’une même école ou d’un même établissement). La hiérarchie aura donc à « évaluer » chaque année les écoles et les établissements en REP+. Que sera-t-il évalué ? La capacité des personnels à transmettre les savoirs et les connaissances ? L’instruction et les apprentissages n’apparaissent à aucun moment dans la grille d’évaluation
(mais est-ce que le ministre s’en soucie ?). Les critères d’évaluation sont édifiants :

Cette mesure s’inscrit pleinement dans le « Grenelle » de Blanquer : pilotage par l’évaluation, « management de proximité » avec ses nouvelles fonctions (directeur supérieur hiérarchique, enseignants-inspecteurs en service partagé, RH de proximité…), le renforcement de « l’accompagnement PPCR » qui pourrait notamment concerner les moins bien évalués en REP+ …

La FNEC FP-FO s’oppose au principe des parts variables, processus d’individualisation des carrières contre les garanties collectives, et demande l’augmentation de l’indemnité à part égale, en commençant par pallier aux injustices actuelles concernant les personnels exclus (AESH, AED, assistants sociaux, CPC…). Elle appelle les personnels à se réunir dès la rentrée pour faire obstacle aux attaques statutaires du « Grenelle » et pour la satisfaction de toutes nos revendications.