Catégories
Actualité départementale Actualité nationale

Dossier spécial « BILAN du GRENELLE » :

Le ministre de l’Éducation nationale a effectué ses annonces concernant le « Grenelle ». L’enveloppe budgétaire proposée pour la « revalorisation » des personnels (400 millions) est indigente.

Pour rappel, les personnels hospitaliers ont, par leur mobilisation, obtenu 183€ net d’augmentation indiciaire (49 points d’indice) soit une hausse du budget pour leur rémunération de 7,5 milliards …


De plus, toutes les mesures qui sont prises par le ministre à travers son « Grenelle » s’articulent et avancent vers un objectif commun de remise en cause de nos statuts et de nos droits : vidéo et e-learning en lieu et place de titulaires remplaçants, attaque contre notre action sociale placée sous la tutelle d’une « association », personnels administratifs remplacés par des plateformes automatiques d’appel gérées par des start-up privées …


C’est un basculement qui se prépare où la carrière des agents serait «managée» par des personnels aux fonctions nouvelles : de l’enseignant chargé par « lettre de mission » d’évaluer ses collègues, au RH de proximité, véritable DRH d’une École territorialisée…


Ces mesures s’inscrivent dans la continuité de la réforme de l’évaluation PPCR qui instaure la logique « d’accompagnement ». Le pilotage par l’évaluation se renforce avec les évaluations d’établissements et la mise en place d’une part variable en REP +. Les enseignants « déficients » placés en « accompagnement », ouvrant la voie à de possibles licenciements pour insuffisance professionnelle. C’est toute la structure de l’École de la République qui est menacée.
La FNEC FP-FO condamne la volonté du président de la République et de son gouvernement de basculer vers une fonction publique d’emploi notamment à travers la réforme de la haute fonction publique qui met en place un système à l’américaine plaçant les fonctionnaires sous la coupe des élus et du pouvoir politique. C’est la question de l’indépendance des fonctionnaires d’État qui est en jeu.


La FNEC FP-FO revendique l’abandon des attaques statutaires du
« Grenelle », réaffirme sa revendication salariale pour tous : ouverture
de négociations pour l’augmentation de 20 % de la valeur du point
d’indice ; augmentation indiciaire de 183 € net mensuel pour tous
immédiatement comme les personnels hospitaliers et sans contrepartie.