Catégories
Actualité départementale Instances départementales

Carte scolaire 2021 : préparer la rentrée de septembre dès maintenant avec le Snudi-FO 67 !

Enquête « carte scolaire 2021 » : fiche de suivi du Snudi-FO 67

Vous pensez être concerné(e)s par une ouverture ou une fermeture de classe ? Une fusion éventuelle ? Une autre modification de structure ? Remplissez notre enquête « Carte scolaire 2021 » ci-dessous, nos représentants FO vous recontacteront pour préparer le CTSD du 9 février 2021.

Grille indicative départementale d’examen des seuils

Le ministère annonce 2489 créations de postes dans le 1er degré. Ces créations sont à relativiser au regard de la suppression de 1800 postes dans le 2nd degré. Il s’agit bien pour le ministre Blanquer de déshabiller Pierre pour habiller Paul.

  • Comment combler le manque de RASED, le manque de remplaçants, le manque de décharge de direction, le manque d’enseignants référents ?
  • Comment assurer le maintien des conditions acceptables d’enseignement dans des classes à moins de 25 élèves ?
  • Comment prévoir les ouvertures nécessaires et maintenir les écoles rurales ouvertes ?
  • Comment rattraper des années d’austérité ?

D’autre part, rappelons qu’à la rentrée 2021 :
– 600 postes seront consacrés à une amélioration (d’ailleurs insignifiante) des quotités de décharge de directeurs ;
– 900 postes seront consacrés à assurer les journées de décharge des directeurs d’écoles de 1 à 3 classes, qui dans de nombreux départements, n’existent que sur le papier

Rappelons que l’enveloppe ministérielle doit aussi permettre de dédoubler les classes de grande section en REP+.

Que restera-t-il pour faire baisser les effectifs dans toutes les classes de manière significative, pour assurer le remplacement des personnels en congés, pour renforcer les postes d’enseignants spécialisés au moment où l’inclusion scolaire systématique et à marche forcée continue ses ravages ?

Rappelons que depuis 3 ans, le ministre supprime des places au concours de recrutement de professeurs des écoles. Plus de postes donc, mais moins d’enseignants fonctionnaires…