Catégories
Actualité départementale

Motion des enseignants réunis en visio RIS le lundi 23 novembre 2020

Nous, enseignants du premier degré du Bas-Rhin réunis en réunion d’information syndicale en visioconférence avec le SNUDI FO le lundi 23 novembre, dénonçons le fait que notre statut est en grand danger et nous attendons du Ministre l’arrêt des contre réformes successives qui remettent en cause nos droits, notre statut et nos conditions de travail. 

La gestion de la crise sanitaire par notre ministère, dégrade encore des conditions de travail déjà largement détériorées, conduit à une surcharge de travail et à une mise sous pression intenable pour l’ensemble des personnels dont les directrices et directeurs d’école, épuisés et exaspérés. Nous dénonçons l’absence de matériel de protection adapté, le non remplacement des enseignants et AESH vulnérables ou malades et un protocole qui une nouvelle fois fait peser la responsabilité de sa mise en œuvre sur les personnels. Nous attendons de réelles mesures de protection pour les personnels, le recrutement de médecins de prévention, le respect de la mise en autorisation spéciale d’absence des collègues vulnérables, l’abandon du jour de carence.

Nous exigeons que dorénavant l’Etat employeur nous protège vraiment par l’application effective de l’article 11 du code de la Fonction Publique au moindre incident en nous garantissant la protection fonctionnelle telle qu’elle est rappelée dans la circulaire du Ministère de l’Intérieur du 2 novembre 2020.

Nous constatons que le Grenelle du Ministre ne prévoit aucune revalorisation en 2021 pour la majorité des personnels alors qu’il nous est imposé de rester en première ligne. Nous réclamons ainsi une augmentation de salaire comme les personnels soignants l’ont obtenu à savoir 183€ pour tous immédiatement ainsi que le rattrapage de la perte de pouvoir d’achat subie depuis 2000, soit 20% d’augmentation sans contrepartie !

Nous demandons l’abandon du dispositif des constellations qui ne saurait se substituer aux 18h d’animations pédagogiques telles que définies dans nos obligations réglementaires de service, le libre choix de nos 18h d’animations pédagogiques et le retour à une véritable formation continue librement choisie.

Nous exigeons l’arrêt immédiat de tout recours aux contractuels dans notre département en privilégiant le recrutement massif de personnels titulaires par la liste complémentaire à la hauteur des besoins permettant ainsi l’allègement des effectifs dans les classes et le remplacement des enseignants absents et renforcer les RASED.

Le premier des gestes barrières, c’est la création massive de postes dans les écoles du Bas-Rhin comme partout sur le territoire national !

Nous invitons nos collègues à la plus grande prudence quant à leurs conditions d’exercice et à faire remonter au syndicat et / ou leur IEN, systématiquement toute carence constatée en matière de santé, de sécurité ou de conditions de travail.

Nous les invitons à signaler à leur IEN avec copie au SNUDI-FO, via les RSST (Registres Santé et Sécurité au Travail) toute atteinte à l’intégrité de leur personne, les violences, les agissements constitutifs de harcèlement, menaces, injures ou diffamations dont ils pourraient faire l’objet dans le cadre de leurs fonctions.