Catégories
Actualité départementale

Rentrée disloquée, mépris du ministre : opposons les cahiers de revendications. Tous en visio avec le Snudi-FO dès jeudi 5 novembre 12h00 !

Inscrivez-vous à nos RIS et stages en visioconférence :

Ordres et contrordres permanents : le ministre est en train de pousser à bout les personnels !

Les décisions prises dans la panique par le Président de la République et le gouvernement engendrent une nouvelle fois un chaos sans nom.
Ainsi, les personnels découvrent deux jours avant la reprise un nouveau protocole qu’ils doivent de nouveau décliner… ce week-end ! Tout cela s’est fait encore une fois sans réunion du CHSCT ministériel. Quelques heures après, le ministre annonce une réorganisation de la journée du 2 novembre, avec de nouvelles injonctions remettant en cause la liberté pédagogique des personnels.

Les personnels sont appelés à reprendre le travail dans des conditions disloquées, à faire cours dans des classes toujours pleines à craquer.

Le ministre persiste dans son refus de satisfaire la moindre des revendications (postes, salaires…) : ça suffit !

La volonté d’imposer coûte que coûte des réformes s’en prenant à nos statuts et nos conditions de travail, ça suffit !

La FNEC FP-FO appelle les personnels à se saisir de l’appel des fédérations FNEC FP-FO, FSU, CGT Educ’action, SUD Education et SNALC à se réunir dès le lundi 2 novembre, pour faire valoir toutes leurs revendications.

Déjà des initiatives sont prises dans les départements. Dans l’Ain, la FNEC FP-FO, la CGT Educ’action et le SEUNSA appellent à se réunir dès la reprise pour établir les revendications et préparer un rassemblement à la DSDEN mercredi 4 novembre. En Charente-Maritime, les syndicats de l’enseignement FO, CGT, SUD avec l’UNL appellent également à un rassemblement devant la Direction académique pour porter les revendications listées dans les AG de rentrée. Dans les départements, des dizaines de réunions syndicales sont programmées pour la semaine prochaine.

La FNEC FP-FO participera ce samedi 31 octobre à une réunion avec les autres organisations syndicales et la FCPE. Elle leur proposera l’action commune sur la revendication urgente d’un recrutement massif et immédiat de personnels à l’Education nationale.

Elle appelle d’ores et déjà les personnels qui se réuniront avec leurs syndicats dès lundi à s’adresser aux parents d’élèves afin d’organiser l’action commune à tous les niveaux en défense de l’Ecole publique :
– pour exiger de vraies mesures de protection des personnels et des élèves,
– pour la création massive de postes dès maintenant,
– pour l’arrêt des contre-réformes, afin que l’école reste l’école.

La FNEC FP-FO a déposé un préavis de grève pour couvrir toutes les initiatives.