Catégories
Actualité départementale

Assemblée générale revendicative du Snudi-FO 67 : les adhérents haussent le ton et lancent un appel !

La situation des écoles primaires est alarmante dans notre département bas-rhinois comme partout ailleurs dans le pays : nous subissons une attaque frontale de la part du Ministère et de ses administrations de notre statut de PE et de nos conditions de travail alors même que nous continuons de traverser une crise sanitaire sans précédent !

Face à cette situation, les adhérents du Snudi-FO du Bas-Rhin ont été convoqués à une Assemblée générale revendicative ce jeudi 15 octobre à Strasbourg pour faire le point sur la situation dans nos écoles et donner aux représentants élus les mandats à défendre pour l’année qui vient.

Notre Assemblée générale a été présidée par Caroline Hautter, responsable de la section locale du Snudi-FO Nord-Alsace et Frédéric Volle, secrétaire général du Snudi-FO.

Appel de l’Assemblée Générale du Snudi-FO 67

adopté à l’unanimité le 15 octobre 2020 à Strasbourg

L’Assemblée générale du Snudi-FO du Bas-Rhin réunissant les professeurs des écoles et AESH du département s’est réunie le jeudi 15 octobre.

Aminatou DIALLO, Caroline HAUTTER, Frédéric VOLLE et Yannick LEFEBURE lors du rapport moral.

L’Assemblée générale condamne les restrictions des libertés individuelles et collectives prises par le Gouvernement et demande leur rétablissement. L’AG du Snudi-FO 67 condamne par ailleurs toutes les entraves au droit syndical et dénonce les attaques visant à empêcher les personnels de manifester et de se rassembler.

Depuis maintenant plus de six mois, la France est soumise à une crise sanitaire ainsi qu’à une crise économique et sociale sans précédent.

Cette crise économique et sociale est aggravée par les politiques libérales et d’austérité que notre organisation syndicale n’a cessé de dénoncer et de combattre. Il apparaît que

La destruction systématique des services publics (hôpital, écoles, finances publiques…) est la principale responsable de la crise sanitaire, économique et sociale.

En effet, ce gouvernement utilise le prétexte de la crise sanitaire pour liquider les droits et les statuts des salariés, licencier à tout va, réduire le nombre de fonctionnaires et attaquer nos droits et libertés individuelles.

Dans l’Education Nationale, l’Assemblée générale du Snudi-FO du Bas-Rhin refuse tout consensus pseudo-sanitaire avec le Ministre qui désorganise les écoles. Elle ne taira pas les revendications des personnels.

Par ailleurs, les différents protocoles sanitaires permettent à l’Etat employeur de se dédouaner de ses obligations statutaires (médecine de prévention, suivi des personnels à risque, fourniture de masques protecteurs de type ffp2 pour ceux qui le souhaitent, reconnaissance de maladie professionnelle…).

De plus, le protocole sanitaire est utilisé par le ministre pour mettre en œuvre ses contre-réformes (attaque du bac, les 2s2c, statut des directeurs, territorialisation accentuée…)

Dans cette situation, l’Assemblée Générale du Snudi-FO 67 réunie le 15 octobre 2020 dénonce les manœuvres gouvernementales ainsi que sa logique répressive.

L’Assemblée Générale dénonce également le fait de culpabiliser la population, en particulier la jeunesse, et de transférer la responsabilité des cas de Covid sur la responsabilité individuelle.

C’est pourquoi l’AG du Snudi-FO 67 refuse toute concession avec le gouvernement au nom de la crise sanitaire et réaffirme en toute indépendance ses revendications :

  • Arrêt immédiat des contre-réformes (loi Blanquer, loi de transformation de la Fonction Publique, territorialisation ; 2s2c, loi Rilhac sur la direction d’école, formation PPCR en « constellations », jour de carence…
  • Arrêt des mutations à la tête du client ; Abandon des postes à profil,
  • Respect du droit syndical,
  • Maintien des droits et des statuts,
  • Création d’un vrai statut pour les contractuels,
  • Création de tous les postes nécessaires, ouverture et abondement de la liste complémentaire des concours,
  • Dégel du point d’indice,
  • Augmentation générale des salaires : 183 € pour tous dès maintenant sans contrepartie comme les personnels hospitaliers et ouverture de négociations pour rattraper la perte de pouvoir d’achat (- 20 % en vingt ans) ; non à l’enfumage du « Grenelle des professeurs »,
  • Un vrai statut, un vrai salaire et une réelle formation pour les AESH,
  • L’arrêt de toutes les expérimentations concernant le télétravail. L’enseignement à distance, ce n’est pas de l’enseignement, ce n’est pas l’Ecole de la République !
  • Le recrutement de médecins de prévention en nombre suffisant de manière à ce que notre employeur assure la protection de tous les personnels !

           L’AG invite tous les personnels à se réunir, à s’organiser avec le Snudi-FO 67 et préparer ainsi la mobilisation pour gagner sur nos revendications.

         Dans cette perspective, l’Assemblée générale invite les collègues à participer massivement aux réunions et heures d’information syndicale organisées par les syndicats FO dans les écoles, les établissements, les services et les universités.

         Enfin, l’Assemblée Générale du Snudi-FO du Bas-Rhin invite les personnels à se syndiquer à FO pour construire la résistance afin de continuer à résister, à revendiquer et reconquérir nos droits !