Catégories
Actualité départementale

Retraites : Une seule réponse s’impose, la mobilisation ! Rdv mardi 3 mars 17h00 Place de la République à Strasbourg

Nouveau rassemblement aujourd’hui Mardi 3 mars à 17h30 à STRASBOURG Place de la République.

A partir du jeudi 5 mars, l’Université rentre en grève pour ses revendications. Les organisations syndicales CGT, FO, FSU, Solidaires et CNT du Bas-Rhin appellent tous les salariés à soutenir ce mouvement, y compris par la grève, à manifester le jeudi 05 mars à 15h au départ du Patio et à se joindre aux actions décidées par l’assemblée générale de l’université.

FO appelle au Rassemblement de tous les salariés Lundi 2 mars à 17h30 à STRASBOURG Place de la République !

C’est un conseil des ministres prétendument destiné aux mesures contre le coronavirus qui a finalement décidé de l’application du 49-3, pour imposer une réforme rejetée par la majorité des Français et des salariés.  

Cette nouvelle provocation est surtout l’aveu de faiblesse d’un gouvernement isolé et aux abois. Rien n’est réglé !

Personne ne peut accepter la méthode, de même que personne ne peut accepter cette réforme des retraites, la baisse des pensions et le recul de l’âge de départ en retraite.

Les confédérations ont dénoncé ce passage en force et ont décidé de se réunir dès lundi matin. Quelques heures après l’annonce du 49.3 des milliers de salariés se sont rassemblés dans des manifestations spontanées dans tout le pays : à Toulouse, Lyon, Lille, Amiens, Paris, Bordeaux, le Mans, Montpellier, Besançon, Niort, Grenoble, Strasbourg, Nancy, Dijon, Caen, Rodez, Bayonne, Avignon, le Puy en Velay…

Au même moment le gouvernement annonce des mesures d’exception contre le droit de manifester. Au même moment, le ministre Blanquer annonce une vaste consultation des professeurs, de type « référendum d’entreprise », car il méprise les organisations syndicales et les revendications des personnels qui se mobilisent depuis des mois contre ses réformes. Vous trouverez -ci-joint la lettre que la fédération vient d’envoyer au ministre.

La FNEC FP-FO appelle ses syndicats à se tenir prêts. Des rassemblements et des manifestations sont d’ores et déjà prévus en début de semaine.

Elle appelle les personnels à se réunir dès lundi matin, dans chaque école, chaque établissement, chaque service pour réaffirmer les revendications, et discuter de l’action efficace pour en finir avec la réforme des retraites Macron-Philippe.

La FNEC FP-FO soutient pleinement toutes les AG qui décident de rejoindre la grève à compter du 5 mars dans l’université et la recherche, pour le retrait de la réforme des retraites et l’abandon du projet LPPR

Communiqué de l’Union départementale FO 67

L’annonce par le 1er ministre de l’utilisation du 49/3 démontre l’arrogance de ce gouvernement à l’égard des salariés qui se sont mobilisés pendant 3 mois avec le soutien de plus de 60 % des Français.

Ce coup de force un samedi soir démontre une atteinte à la démocratie sans précédent.

Ce gouvernement qui n’a aucune confiance en sa majorité et qui se moque de la représentation nationale impose la baisse des retraites à l’ensemble des Français.

FO s’oppose à ce coup de force et demande le retrait du texte.

Elle appelle à une réaction immédiate des travailleurs et de toutes les organisations qui se sont mobilisées depuis des mois.

FO considère que depuis le début ce gouvernement nous a trompé et n’a jamais voulu la concertation.

Nous prendrons nos responsabilités…. dans la rue !

Strasbourg, le 29 février 2020